le jeu « Panique à la maison de retraite »


Le principe du jeu.

Pratiquer l’audit interne croisé nécessite une approche particulière. Outre l’utilisation de méthodes d’investigation spécifiques (audit bienveillant sur la base du PDCA) décrites dans le « petit guide impertinent à l’usage des auditeurs internes » (cf. étape 4 du présent fascicule), les auditeurs doivent être préparés à exercer leurs compétences dans un environnement nouveau pour eux. Le principe des audits croisés étant de mettre en réseau des entreprises et organismes de tous les secteurs économiques, publics ou  privés, la situation de « non sachant » est un postulat pour l’auditeur.

Pour préparer les auditeurs internes à vivre cette situation, le MFQ Franche-Comté a défini un kit d’entraînement dérivé des « murder party » : « panique à la maison de retraite ».

Ce jeu de rôle est un scénario support dont les situations de jeu recelant un certain nombre d’anomalies de fonctionnement dans un EHPAD que les auditeurs doivent détecter au cours de leurs investigations.

L’animateur doit d’une part maîtriser la pratique de l’audit bienveillant basé sur le PDCA (cf. Petit guide impertinent à l’usage des auditeurs internes) et d’autre part être aguerri à l’animation de groupe.

Ce jeu est réalisable idéalement avec un effectif compris entre 15 et 40 personnes (au delà de 30 personnes, une seconde mallette de jeu est nécessaire) auxquelles il faut ajouter au moins deux animateurs.

Des expériences réussies ont été réalisées à 15 + 1 animateur (seuil minimum) jusqu’à 80 participants, moyennant quelques adaptations.

Ce jeu est diffusé gratuitement sur demande à toute personne souhaitant l’expérimenter. Le téléchargement est protégé par mot de passe  pour éviter que des joueurs ne téléchargent le jeu avant la journée de pratique, ce qui enlèverait beaucoup d’intérêt à cet exercice (faire la demande à serge.guillemin@grandbesancon.fr en précisant dans quel cadre vous souhaitez utiliser ce jeu et vous recevrez un lien de téléchargement – attention, il ne s’agit pas d’un robot… donc ne soyez pas trop impatient(e))

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.