Premier audit croisé dématérialisé le 25 mai chez LTC Métrologie.


Premier audit croisé dématérialisé le 25 mai chez LTC Métrologie.

Nous nous devions de tenter l’aventure pour découvrir l’intérêt et les difficultés de cette forme d’audit. Merci à Didier BOZONNET et Isabelle MAILLOTTE-NAVARRO d’avoir accepté de tenter l’expérience et merci à Sylvain LALOUE d’avoir accepté cette forme d’audit dans son entreprise : LTC Metrologie. De nombreux auditeurs étaient présents en observateurs, ce qui rendait l’exercice encore un peu plus complexes pour les protagonistes.

Au menu, le chapitre 8 de l’ISO 17025.

Techniquement l’outil de visio (ZOOM) a permis à une équipe dispersée sur le territoire français de réaliser cet audit, le partage d’écrans et l’utilisation de “petites salles” ont facilité la consultation des documents et les synthèses en groupes séparés. Même si nous devons admettre une petite frustration de l’équipe d’auditeurs, de ne pas avoir pu feuilleter à leur guise les documents demandés à l’audité et de ne pas pouvoir fureter du regard en toute liberté, un rapport circonstancié, bienveillant et très factuel a satisfait l’entreprise quant aux points forts et aux pistes d’amélioration suggérées.

Le constat de faisabilité de ce type d’audit sur des processus managériaux a été confirmé (plus compliqué à imaginer pour un processus de production), mais il nécessite d’une part une préparation plus importante de la part de l’équipe d’audit et une grande transparence des personnes auditées (si l’audité souhaite cacher quelque chose, rien de plus facile mais il es sera la première victime !).

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.